Congress French

Lettre au Président de la République Française

Cher Monsieur le Président,

 Nous voyons que Vous faites des grands efforts pour la préservation et le renforcement de la Paix dans le monde entier. Nous savons aussi que ce n’est que la France avec sa culture philosophique
séculaire était toujours à ce côté- là.
On espère que Vous soyez intéressé par la “Philosophie de l’interaction” comme la “Philosophie de la Paix”.
Le Congrès Scientifique Mondial sera dédié à ce sujet, il aura lieu à Paris le 18-19 décembre 2019 sous l’égide de la COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS.
Cordialement,
Co Président du Congrès

P. S.  On Vous envoie le texte du rapport au Congrès “Philosophie de l’interaction”-“Philosophie de la Paix “.

 

Prof. Santhi Jayasekera                 Prof. Iezuitov Andrei

 “Les sciences fondamentales et les arts divers dans le cadre de la “Philosophie de l’interaction” – “la Philosophie de la Paix”.

Chers collègues!

Comme nous voyons bien, l’humanité moderne fait face à la diversité des nouveaux défis géopolitiques, environnementales et intellectuels. Cela se produit dans les conditions profondes de la crise systémique, qui est en fait causée par la crise des représentations philosophiques traditionnels de la réalité (matérialisme, idéalisme, dualisme, agnosticisme…), elles sont tous essentiellement unilatéraux-limités et ne fonctionnent plus déjà dans les nouvelles conditions historiques où, démesurément avec le passé, nous avons élargi et approfondi nos représentations du microcosme (particules élémentaires) et du macrocosme (Espace), par la nature de l’homme et son activité diverse, matérielle et spirituelle, les conflits divers dans le monde se sont aggravés, à la base de laquelle est la «Philosophie de la violence».
Aujourd’hui, c’est la “nouvelle philosophie” qui est urgente, qui permettra de connaître l’essence de ce qui n’est pas encore connu, de lui donner l’explication scientifique et tracer des repères fondamentaux pour les diverses activités humaines réussites, matérielles et spirituelles, contribuant à la question de la paix dans le monde entier.
Une telle philosophie existe déjà. C’est la “Philosophie de l’interaction (“bialisme”) – la philosophie du 21ème siècle fondamentalement nouvelle et efficace, la véritable “Philosophie de la Paix”, créée en 1992 par Iesuitov A.N., le professeur et vice-recteur de l’UIEF et vice-président de CSIS (c’est-à-dire il y a plus d’un quart de siècle) et qui a déjà reçu une reconnaissance bien méritée du public scientifique mondial.
Les œuvres de Iesuitov A.N, dans lesquelles il expose la PI, sont présentées à notre exposition. La PI est à la base des activités de l’UIEF et CSIS.
PI vient du fait que dans la réalité il n’existe pas de “Primauté et de la “Secondante” des originse matérielles ou spirituelles. Ce correspond à la réalité elle-même, “binaire” dans son origine.
La réalité présente l’origine matérielle et spirituelle comme les origines souveraines. En meme tepms une origine n’existe pas en dehors et sans l’autre. De toute façon, tout le matériel, dans une certaine mesure, est significatif spirituellement. Tout le spirituel a une telle ou telle expression matérielle. La spiritualité n’est nulle part inséré dans la réalité. La spiritualité représente le système intérieur (prédisposition, disponibilité) organiquement inhérente à tous les phénomènes réels, naturels et créés par l’homme et naturellement,à la personne lui-même, c’est-à-dire un phénomène qui existe en dehors et indépendamment de son propre perception, et axée sur l’expression matérielle, la plus variée.
L’origine spirituelle qui n’est pas mesurable de manière directe matérielle et quantitative et en même temps elle est quantifiable selon son perception humaine réelle et selon le résultat de son impact réel sur
la personne. La spiritualité par sa nature est éternelle, infinie, universelle et omniprésente. Cependant, en réalité, elle est limitée dans une certaine mesure, par l’origine matérielle en tant que son porteur.
Le matériel se perçoit directement matériellement; Le spirituel- par la sensation intérieure; spirituellement. L’interaction est la complémentarité, l’enrichissement mutuel, l’interclarification et la transition partielle entre les uns dans dans les autres des origines différentes, finalement celui matérielle et spirituelle.
L’interaction, en principe, n’est compatible avec aucune violence et l’acte de contrainte, matérielle et spirituelle, elle les confronte extérieurement et intérieurement. Ce n’est que l’interaction qui est la condition réelle et plus importante et le véritable moyen de préserver et consolider la paix sur la Terre.
PI peut constituer la base de principe fondamentale de la science, des types d’arts différents, contribuant vraiment à renforcer l’affaire de la Paix.
Les sciences fondamentales apprennent et expliquent l’essence profonde des phénomènes réels. En même temps, les sciences fondamentales sont très pratiques dans le sens large, diverse et même rapide. Les science fondamentales ont découvert l’électrodynamique, la radio et le laser, ce qui est devenu immédiatement utile aux gens. PI aide vraiment à la cognition et l’explication du Quantum, de l’Espace, du gène, du thermoïde, des tels phénomènes que le tsunami (“Vagues meurtrières»), les accidents d’avion etc., rapidement rendent les découvertes fondamentales pratiquement utiles.

Les découvertes fondamentales sont génétiquement peu coûteuses. Les sciences appliquées dans sa mise en œuvre, sont beaucoup plus coûteuses que celles fondamentales (l’équipement spéciale etc.) et en même temps la portée de leur application pratique est considérablement limitée par rapport à la science fondamentale, la base des sciences appliquées.
Il est significatif que dans tous les phénomènes réels, naturels et créés par l’homme (par exemple, la microélectronique), l’origine spirituelle inhérente joue un rôle important et, même dans de nombreux cas, le rôle déterminant. Cependant la philosophie traditionnelle et les sciences et les arts fondés sur elle, en fait, ne prennent pas cela en compte, ce qui les rend significativement unilatérales-limitées pour sa propre existence, le développement et l’application dans la vie humaine au nom et aux fins de préserver et consolider la Paix sur la Terre.
Du point de vue de la PI, la spiritualité ne peut en aucun cas être créée artificiellement; la spiritualité qui existe déjà ne peut être que renforcée ou affaiblie dans certaines conditions; transformer dans une certaine mesure, modifier sensiblement son orientation et son influence, le faire par un effort spirituel et volontaire du créateur et du destinataire; stimuler audiovisuellement,
tactilement et réflexivement. L’intelligence est un type particulier de spiritualité dans lequel le divers incommensurable domine, individuellement-unique, consciemment-ambitieux,il est en principe impossible de créer un équivalent pareil à l’humain.
En science, la spiritualité est étudiée et appliquée selon son expression particuliere, c’est-à-dire indirectement.
En science fondamentale, nous exprimons l’idée comme l’interaction de la pensée et des sentiments qui sont spirituellement-pratiquement significatifs pour les scientifiques eux-mêmes et pour ses receveurs. En sciences humaines, par rapport aux sciences de la nature, leur origine spirituelle (en tant qu’objet et sujet situé dans
l’interaction) agit directement plus activement, plus fortement et plus visiblement, plus émotionnellement.
Dans l’art, les œuvres différentes sont saturés par la spiritualité, créés par les différents auteurs. L’auteur lui-même dans son créativité utilise son origine spirituelle inhérente dans l’interaction de l’origine spirituelle, caractéristique du moyen utilisé par lui (mots, peintures, sons, structures) dans l’art son origine spirituelle est directe,
spécifiquement sensuelle et intérieurement holistiquement affecte le receveur.
Comme vous le savez, du 15 au 18 mars 2015 le salon traditionnel du livre international a eu lieu à Paris.

La Russie était représentée par un seul stand. Il est significatif que sur le stand il n’y avait aucun livre de la philosophie. Cependant, on sait que traditionnellement la littérature russe considérait et résolvait à sa manière les problèmes philosophiques vraiment globals liés à l’être humain, le spirituel et le matériel. De plus, elle est imprègnée toute par l’idée de la nécessitée vitale de l’interaction entre les gens.

Malheuresement, la littérature russe moderne est en privée. Elle est considérablement caractérisée par l’auto-isolation sophistiquée et le narcissisme par son exclusivité.
PI pourrait aider la littérature russe (et non seulement lui) d’acqérir une nouvelle nature philosophique vraiment globale, spirituellement et matériellement. A la base de telle philosophie il y a une idée complète universelle de l’interaction, fructueuse pour la littérature et la vie en reflétante, ainsi que pour l’interaction permanente l’auto-construiante des origines matérielles et spiriturelles.
L’art pictural moderne, selon son substance, est purement individualiste. Un tel ou tel auteur aspire à exprimer son exclusivité et singularité par tous les moyens, réellement importante et nécessaire pour lui-même.
Et cela reflète l’état réel de la société dont les gens sont véritablement désunis. Cependant, les idées de l’interaction de tout avec le tout et de tout avec les tous sont beaucoup plus fructueuses et perspectives pour la peinture (et non seulement pour lui), étant l’incarnation, même les idées les plus grotesques et capricieuses.
En principe, cela se rapporte aux autres types d’art (musique, théatre, cinéma etc.), ce n’est que l’interaction peut et doit être le standart et l’exemple pour chaque art contemporain, pour ces propres intérêts du récipient.
En ce qui concerne l’écologie, c’est aussi l’interaction qui peut et doit être dirigeante et guide; l’interaction du matériel et spirituel, de la personne et l’environnement; la personne ne doit pas en dominer, comme nous le voyons, malheureusement.
L’exploitation impitoyable et même la déstruction de la nature dans les buts mercenaires. L’homme a besoin de la nature et la nature a besoin de l’homme comme le protecteur de ses propres catastrophes naturelles.
Il faut noter de façon particulière une nouvelle explication philosophique et pragmatiquement efficace de la PI, en quelles conditions et de quelle manière le cancer apparaît et quelles mesures et moyens doivent être pris pour le traitement et la prévention du cancer dans ce cadre-là.

Il n’y avait aucune chose pareille autrefois, et c’est par la première fois que Iesuitov A.N. l’a mentionnée dans son oeuvre “Thérapie spirituelle” et cancerologie” (“L’esprit du temps”, 2019, №24, Janvier). L’oeuvre est présente à notre exposition.
La vie convainc que c’est impossible de faire la prévention et le traitement efficace du cancer sans la révélation et l’explication basée sur la philosophie.
En effet, c’est la découverte vrfaiment importante de la PI qui sert aux gens et elle déserve l’attention spéciale de la part de l’UNESCO.
Pour la PI la culture représente l’activité spirituelle intentionnelle de l’homme qui reçoit une expression matérielle différente. Ce n’est que l’origine matérielle de la culture peut être changé considérablement et même être détruit dans certaines conditions, ce qui rend impact négatif sur son interaction avec l’origine spirituelle de la culture et sur l’origine le plus spirituelle de celle- là. Donc, l’interaction vraiment illimitée du matériel et du spirituel est nécessaire, cela concerne la protection matérielle (notamment) et pleinement spirituelle, devenant réelle, en influençant la culture. Il faut le faire immédiatement comme on le voit par l’incendie récente de Notre-Dame de Paris (15.04.19), les dégâts matériels ont les conséquences spirituelles. La valeur spirituelle exige la conservation matérielle bien rigoureuse. En préservant la culture, on préserve la Paix sur la Terre.
Il est à noter que dans les conditions modernes géopolitiques, de point de vue de la PI, le dialogue lui-même n’est plus suffisant pour le fait de la Paix dans le monde.
Le dialogue par sa nature porte le caractère relativement temporaire et instable (il peut être arreté à n’importe quel moment), il n’est pas efficace du point de vue de la pratique, il n’est pas obligatoire à l’éxécution de ses intentions pour les deux parties. C’est notamment l’interaction des forces géopolitiques différentes est beaucoup plus efficace, durable et universelle. En principe, tout peut coopérer avec tout et tout avec tout le monde. Même les côtés les plus opposés ont quelque chose en commun (c’est la préservation de la vie et de la Paix sur la Terre).

Cependant chaque partie peut réaliser successivement ses intérêts locaux. Etant commencée, l’interaction va s’élargir et s’approfondir inévitablement (si c’est l’interaction des parties souveraines, et pas son imitation et profanation), elle devient plus nécessaire vitale à chaque partie, neutralizant réellement toute la violence matérielle et spirituelle.
Dans le monde actuel c’est la tendance fondamentalement importante qui s’exprime: au lieu de la fétichisation de l’origine globale, qui s’est déjà épuisée historiquement, on voit la  fétichisation de l’origine nationale, qui  à sa part est non moins que unilatérale-limitée et même dangereuse. La PI croit qu’il est vitalement nécessaire d’avoir l’interaction réelle des origines globales et nationales dans la vie, qui sont relativement souveraines, comme du commun et spécial dans la géopolitique. Une telle interaction pourra réellement contribuer à la préservation et renforcement de la Paix sur la Terre et au développement progressif de l’humanité, de tous et chacun, de la personne de toute nationalité et toute situation économique-sociale.
Notamment, il faut noter une chose. Autrtefois, comme nous savons, il y avait le mouvement mondial pour la Paix. Aujourd’hui on voit le mouvement pour la sécurité. En fait, notre monde a besoin de désarmement, et la sécurité en préservation et même l’accroissement des armes, son perfectionnement dans les buts de l’auto- préservation durable. Ce n’est que l’illusion rassurante. La sécurité imaginaire ne s’aggrandis pas et le danger réel augmente. De nos jours c’est le mouvement mondial pour la Paix qui est énormément nécessaire.
Il est impossible d’être interessé en Paix dans la région spéciale et y établir la Paix durable. Tous les régions, c’est-à-dire, tout le monde a besoin de la Paix. La Paix omniprésente dans le monde entier est durable et fructueuse , lors de l’interaction des régions les plus différentes.
L’expérience historique montre que la lutte comme la violence de n’importe quelle maniere n’est pas le moyen efficace pour la préservation et le renforcement de la Paix sur notre planète. Il n’y a pas de vainqueurs éternels et cels qui sont vaincu pour toujours. Tout vient et va. Chaque victoire est temporaire historiquement, instable, extérieurement et intérieurement de la maniere matérielle et spirituelle. Ce qui est vaincu, attends la revanche et souvent il l’atteint, alors tour recommence: la violence infinie, la Paix instable. La Premiere Guerre Mondiale était “la Deuxième Guerre temporaire” – c’est la réalité.
Pierre-Claude Bouast remarque astucieusement : “Les mesures violants est l’engendrement de l’impuissance”.
On voit maintenant que l’intolérance spirituelle mutuelle (notamment en religion) mène à l’intolérance matérielle mutuelle, dont l’expression extrême est le terrorisme mutuel,
destructif mutuellement pour les deux côtés. On se rappelle des actes terroristes en Nouvelle-Zélande (15.03.18) et à Sri-Lanka (21.04.19).
Une chose pareille ne doit pas se répéter, et la PI doit en vraiment contribuer.
Ce n’est que PI peut et doit faire la base du nouvel ordre mondial – “Monde de l’interaction”, et pas le monde de la lutte comme la violance qui s’est coincé par la violance commune matérielle et spirituelle dans l’impasse désespérée, ce qui est mortel pour la Paix dans le monde entier.

L’interaction propose les vois et moyens différentes de son réaslisation réelle qui sont acceptés largement, en tant que son niveau différent et mesure de l’implémentation. Tout cela contribue réellement le fait de la Paix dans le monde entier, son renforcement et développement. “Philosophie de l’interaction” est l’encouragement de la Paix dans le monde.
La Paix est l’interaction permanente des origines différentes en tant que matériel et spirituel. Chacun sur la Terre a besoin de la paix, matérielle et spirituelle.
La science fondamentale et les arts différents confirmant l’interaction comme la norme du bie-être, matériel et spirituel, contribuent réellement le fait de la Paix dans le monde.
Donc, allons coopérer , matériellement et spirituellement, notamment spirituellement, la spiritualité c’est notre domaine commun. Il ne faut pas lutter les uns contre les autres. L’iteraction c’est la vie. La vie est l’interaction et tous veulent vivre et ont le droit pour la vie, donc, pour l’interaction.

Merci pour l’attention.